Comment dessiner et retravailler des traces GPX, c’est ce que nous allons voir, et pour se simplifier la vie voici des fichiers qui permettront de voir ce que ça donne: https://cloud.tykayn.fr/index.php/s/5JxHGgNzTrLLig9

1.1. Installation de JOSM

JOSM se trouve ici, et ça fonctionne en Java. Voici la doc pour l’installer si vous n’avez pas déjà Java: https://josm.openstreetmap.de/wiki/Download#Ubuntu Si vous avez déjà java installé, vous n’aurez besoin que de ce fichier à exécuter: https://josm.openstreetmap.de/josm-tested.jar

1.2. Fabriquer une trace GPX à la main

1.2.1. Créer un fichier avec le bon fond de carte

Ouvrir JOSM, et ajouter un calque: Ctrl+N ou menu Fichier > nouveau calque. Ajouter l’imagerie OpenStreetMap Carto standard. ou BD Ortho IGN si vous préférez une vue satellite. se déplacer sur le lieu que l’on veut cartographier en faisant glisser avec le clic droit, et en utilisant la molette de souris pour gérer le zoom. Le clic gauche sert à sélectionner ou ajouter des points.

Utiliser l’outil pour ajouter des points (raccourci A, sélectionné par défaut).

Faire notre tracé en ajoutant des points par clic gauche. Un double clic met fin au tracé. On peut modifier son tracé en mode sélection des points, raccourci S.

1.2.2. Export de fichier dessiné

Exporter son dessin d’itinéraire en enregistrant un fichier au format gpx. Les fichiers permettant de retrouver tout ce que l’on a fait dans JOSM sont des fichiers au format .osm

1.3. Importer un fichier

On peut aussi importer des traces gpx relevées avec son smartphone ou d’autres bidules fait pour ça, juste en cliquant glissant le fichier gpx dans JOSM. On peut aussi utiliser le menu Fichier > ouvrir, et sélectionner notre GPX. Une fois ajouté il apparait dans la fenêtre des calques en haut à droite. Pour modifier le tracé on fait click droit sur le calque gpx importé, et convertir en calque de données.

JOSM vous avertira qu’importer une trace GPX en tant que chemin dans OSM est une mauvaise pratique, et qu’il vaut mieux les tracer à la mano. On dit ok, et le logiciel nous propose de simplifier le tracé. On met un certain nombre de mètres, par exemple 3, et on voit combien de noeuds du tracé le logiciel prévoir de supprimer. On dit ok et on a enfin notre super trace GPX éditable avec les outils de sélection et d’ajout. Un outil pratique pour modifier un tracé est accesible avec l’outil W.

Vous pourrez encore simplifier le tracé, avec le raccourci Shift +Y qui vous amènera au même dialogue.

1.4. Relever une trace GPX avec OSMAnd

Activer le plugin Trip Recording dans Menu > Plugins. Appuyer sur le bouton « Rec » en haut à droite pour enregistrer. Quand on a terminé notre parcours, appuyer de nouveau sur le bouton Rec qui indique maintenant la distance parcourue.

On peut exporter ses traces gpx en branchant un câble USB à son tel, ou par wifi, ou dans OSM And en utilisant son compte OSM pour les uploader sur son compte. On peut ensuite choisir de rendre publique ou non nos traces GPX de compte OSM.

https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OsmAnd#To_record_and_submit_GPX_tracks

Plus d’infos dans le guide du débutant JOSM: https://learnosm.org/fr/beginner Bon mappage!

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *